"Il faut bouger, voyager, être mobile !"
GRAND ENTRETIEN

Erik Orsenna

"Il faut bouger, voyager, être mobile !"

par Jean-Louis Servan-Schreiber, Patrice van Eersel
Allez voir ailleurs ! nous engage l’écrivain pour qui la mixité et le mouvement restent le meilleur remède contre la “momification qui nous guette”. Avide de découvertes, Européen convaincu, lui-même court la planète pour le bonheur de comprendre.
[EXTRAIT] Existe-t-il auteur français plus jubilant ? On pourrait dire de lui que c’est un feu follet, un touche-à-tout présidant un nombre incalculable d’institutions, d’entreprises ou d’associations. Ce serait passer à côté de l’essentiel, qui flirte avec la magie : Erik Orsenna sait rendre légers les sujets les plus graves. Qui d’autre envoûterait des centaines de milliers de lecteurs en écrivant sur l’industrie du papier ? Sur la production du coton ? Sur l’avenir de l’eau ? Ou même sur l’Airbus A380 ? Que ce soit pour parler d’économie, de géopolitique ou de pédagogie, tous les journalistes devraient prendre exemple sur lui. Sur sa manière d’enquêter – en candide infatigable, culbutant les idées reçues et débusquant le vivant – puis sur sa façon d’écrire et de réécrire, de couper et de recouper ses textes, avec l’obsession de ne pas ennuyer.

Grand entretien à lire en intégralité dans le nouveau numéro de CLES.