Les commerçants citoyens
STUDIO CLES

Les magasins U

Les commerçants citoyens

La défense du lien social, des produits de qualité, le respect des ressources, un commerce de proximité, les magasins U se sont engagés avec conviction sur ces questions sensibles. Une démarche précieuse sur laquelle Serge Papin, le PDG des 1 500 enseignes U, revient pour mieux nous l'expliquer.

Vous défendez « un commerce qui profite à tous », de quoi s'agit-il ?

L'ADN de notre groupe s'est forgé sur la relation de proximité. Nous sommes particulièrement à l'écoute de nos clients comme de la société. Nous l'avons entendue nous demander plus de responsabilité au regard de ce que nous consommons. Une demande qui rejoignait mes convictions profondes. Il y a une dizaine d'années nous avons donc décidé d'entrer dans un mode de commercialisation plus vertueux, un regard exigeant sur la production et la transformation qui aboutit à des produits commercialisés sous notre marque plus sains, de plus grande qualité, plus respectueux de l'environnement comme des hommes et si possible produits localement.

De quelle manière tenez-vous cet engagement ?

C'est une position globale que nous avons adoptée en décidant d'influer sur toute la chaîne d'intervenants.On a commencé par dresser une liste, en constante évolution, de tous ces ingrédients qu'on doit voir disparaître. Les parabens, antibiotiques et autres huiles de palme sont désormais absents de nos produits Sytème U. Nous avons ensuite décidé de proposer un nouveau type de contrats où le producteur, le transformateur et nous, le distributeur, mettons en place une production plus digne. Cela veut dire par exemple une prise en compte du bien être animal ou une rémunération plus juste des acteurs de la filière. C'est ce que nous avons fait par exemple avec le lait. Difficile de s'affranchir des cours du marché, pourtant nous avons passé des accords avec un groupement de producteurs, Biolait, aux termes desquels nous garantissons un prix qui soit suffisamment respectueux du travail comme du produit. Nous accompagnons ces producteurs jusqu'à la mise en jachère des terres de pâturage pour passer au bio. De 400 membres, Biolait en compte désormais 1 200. Et il s'agit d'une de nos premières ventes parmi les produits Système U. C'est une démarche de progrès qui nous conduit tous ensemble vers plus de valeur ajoutée, le producteur, son produit, celui que nous distribuons et forcément le consommateur.

Pourquoi votre entreprise a t-elle suivi ce chemin d'un engagement citoyen ?

C'est une veille histoire en réalité. Elle remonte à la création de notre groupement. Son fondateur, dans le Sud de la Bretagne était un petit épicier isolé. En 1894, lui aussi était déjà touché par la crise. Il lui est apparu évident que seule la solidarité du groupe constituerait une réponse positive aux difficultés qu'il rencontrait au même titre que les autres épiciers de sa région. C'est ce qui l'a conduit à créer une coopérative avec des achats groupés, des entrepôts communs... Avant de devenir les magasins U, le premier nom de ce groupement était Le pain quotidien. Tout un symbole ! C'est au fond le même propos que tient aujourd'hui notre enseigne plusieurs décennies après. L'idée qu'on peut mettre en place un cercle vertueux qui associe tous les acteurs d'un commerce, de l'agriculteur au consommateur en passant par les transformateurs et les vendeurs dans un lien de proximité.

En quoi est-ce une démarche unique ?

Il faut accepter de prendre du temps. Ce contrat qui nous lie pour une production plus digne des produits et vers plus de respect des hommes ne se met pas en place en quelques jours. Il nécessite de travailler ensemble, d'évoluer ensemble, y compris avec nos clients. C'est une mobilisation de tous. Mais c'est tellement plus valorisant de produire, de vendre et d'acheter dans ces conditions.

Mots-Clés : Good food

TÉMOIGNAGE

« Avec les magasins U, c'est une relation rare. »

 

Jean-François Vincent, éleveur de porcs et de moutons bio et trésorier de l'association Les porcs bio de France

 

« Je travaille avec les Magasins U depuis 2011. Ils voulaient mettre en place une relation directe entre producteurs et distributeurs pour s'approvisionner en porcs bio d'origine France. Mes premiers produits ont été commercialisés chez eux en 2013. Une relation d'un tel sérieux et d'une telle exigence ne pouvait pas se créer en quelques jours. Sa particularité ? Outre une traçabilité sans faille, l'exigence d'une production digne, l'enseigne nous garantit un prix qui est indexé sur la réalité de notre métier et non sur celle du marché. C'est le coût de production qui fait le prix et non le jeu de l'offre et de la demande. Nous faisons ainsi la preuve qu'on peut offrir un produit sérieux et qualitatif tout en respectant ceux qui le fabriquent. Aucun des opérateurs de la filière n'est lésé dans ce processus. Et au final, les prix de ces produits respectueux, bons et sains sont tout à fait dans la fourchette de ce que les clients peuvent trouver ailleurs. C'est du jamais vu dans les rapports entre producteurs et grandes enseignes. »