L’image va-t-elle tuer le texte?
DOSSIER | PERSO

L’image va-t-elle tuer le texte?

par Valérie Urman , Djénane Kareh Tager
La bataille texte / image est une vieille histoire. Aujourd’hui, avec la puissance d’Internet et l’omniprésence des smartphones, les images semblent gagner la partie. Cessera-t-on de s’exprimer par écrit, au profit des vidéos et smileys, comme s’alarment certains experts ? Que préfère notre cerveau ?
[EXTRAITS] C’était en 2005, il y a une éternité, quand YouTube n’était qu’un « machin » embryonnaire dont personne n’avait entendu parler. Dans sa revue Médium, Régis Debray avait consacré un long article à ce qu’il appelle les médiasphères, pour en distinguer trois types : la première née, la logosphère, celle de l’oralité ; la deuxième née, la graphosphère, celle de l’écrit ; et enfin la cadette, la vidéosphère, celle de l’image mais aussi de la rapidité de transmission des données et des récits *. Ces trois médiasphères, écrivait-il, se succèdent dans le temps, mais ne s’annulent pas : « Ceci ne tuera pas cela ; ceci est refondu et parfois même réactivé par cela. »

Au début du XXe siècle quand le cinéma a été inventé, puis dans les années 1950 quand, via les téléviseurs, il a pénétré dans les foyers, des cassandres s’élevaient déjà pour annoncer la mort de l’écrit. Aujourd’hui, plus que jamais, le discours dominant annonce que lecture et écriture sont des activités en voie de disparition. La preuve ? Un trajet en bus ou en métro. En 2005, l’activité privilégiée des passagers était la lecture papier. En 2016, ces mêmes passagers sont rivés sur les écrans de leurs smartphones pour regarder un film ou un clip, pour jouer, mais aussi, très souvent… pour lire ou écrire des mails ou des textos.
[…]


Retrouvez l'intégralité du dossier "L'image va-t-elle tuer le texte ?" dans le n°99 de CLES.
Education
Une vidéo plutôt qu’un prof ?
 
Ludiques et efficaces, les vidéos gagnent leur place dans l’arsenal pédagogique, bousculant la prédominance jusqu’ici incontestée du livre.
Image ou texte
Que préfère notre cerveau ?
 
Parce qu’il les comprend facilement, notre cortex raffole des photos et vidéos. Mais attention, préviennent les spécialistes, seul le texte permet de construire une pensée élaborée.
Selfies
Derrière les photos, le besoin de s’écrire
 
Ces autoportraits sont des prétextes à la conversation. On les dit égocentrés, mais ils sont tournés vers l’autre. Explications.
Mots-Clés : image, texte, technologie

Numéro Janvier-Février de CLES

• Feuilleter le numéro

• Acheter le numéro