Info-CLES

La planète a de plus en plus soif

Écologie

8 millions de personnes meurent chaque année dans le monde faute d'eau. L'eau insalubre fait dix fois plus de morts que n'en cause la totalité des guerres en cours sur la planète. L'eau est très inégalement répartie sur notre planète.

 
L'Amérique du Sud détient le quart des réserves mondiales, alors qu'elle n'accueille que 6 % de la population. À l'opposé, 60 % des Terriens vivent en Asie, qui ne détient que le tiers des réserves.
Pour les pays en manque d'eau, trois techniques d'approvisionnement doivent se développer. Tout d'abord, sonder davantage les eaux souterraines mal connues. Deuxième piste : poursuivre la politique des barrages lancée au XX° siècle. Enfin, le dessalement de l'eau de mer constitue un recours dans les pays côtiers arides assez riches pour se l'offrir.
Mais ces solutions pourraient ne pas suffire. Une autre voie est préconisée: cesser de penser que l'eau est une ressource illimitée et adapter sa consommation.
Notons, qu'un Américain en consomme 600 litres par jour, alors qu'un Européen 150 litres. La première ligne de mire n'est pas le particulier, mais l'agriculture, qui absorbe 73 % de l'eau douce utilisée dans le monde.

  • Maraîcher haute couture

    Dans son potager, Asafumi Yamashita cultive sur mesure les meilleurs légumes du monde. Seuls certains grands chefs y ont droit, ceux qui sont à la hauteur de ses trésors.
  • Poésie

    Jean-Pierre Siméon

    Un poète dans la “vraie” vie

    Partager est son credo. auteur mais également directeur du festival “le Printemps des poètes”, il porte la poésie à l’école ou dans les cafés, à la rencontre du public.
  • Emmanuel Moses

    Des poèmes mal rasés

    En vers ou en prose, Emmanuel Moses écrit sur la vie telle qu’il la ressent, c’est-à-dire sans filtre.
  • FOCUS

    La mémoire est-elle encore utile ?

    Pourquoi donc s’encombrer la tête de données alors qu’Internet et nos outils numériques sont un formidable disque dur externe ? A quoi sert aujourd’hui notre mémoire et en aurons-nous encore besoin...